DIMANCHE

Publié le par RS21

Os11018.jpg 

LE 22 AVRIL

SOUVIENS-TOI DU 21 !

Publié dans PRESIDENTIELLES 2007

Commenter cet article

Vincent 22/04/2007 23:52


LA FOURBERIE DE NICOLAS SARKOZY


               Nicolas Sarkozy a passé les derniers mois de la campagne électorale à fustiger les habitants de la France en les opposant les uns aux autres. Son vocabulaire avait une connotation violente, tantôt par rapport aux habitants de ce pays, tantôt par rapport à ses concurrents du 1er tour.
               Tout au long de la campagne du 1er tour, il a manqué de respect, à travers ses propos à nombre des électeurs et de leurs candidats favoris.  - "je laisse aux autres responsables politiques le soin d'être du côté des voleurs" - 
               Je parie que sa 1ère démarche pour les 15 jours à venir sera de "se refaire une virginité à ce niveau". Il va tenter "d'endosser l'habit de celui qui a été la cible de toutes les invectives". Il va jouer "l'indigné". Il va probablement proposer à Ségolène Royal de faire en sorte de "relever le niveau" ....
                   Il va nous proposer une France fraternelle alors que depuis 5 ans, il ne cesse de faire le contraire.
                Lorsque je parle qu'il a des choix fort contestables, lorsque je regrette qu'il fasse préfacer ses livres -en version italienne - par le fasciste italien Fini. Dire de lui qu'il doit partager des idées fascistes relève seulement de l'analyse d'un fait et non d'une supposition. Il veut la mainmise de l'UMP sur toutes les institutions.
               Ce sera aussi le rôle de son équipe de campagne. De Brice Hortefeux à Rachida Dati, en passant par Xavier Bertrand ou Alain Juppé, chacun jouera sa partition afin de le montrer plus fréquentable. Après avoir marché dans les pas de Le Pen et accréditer ses thèses, il tentera de séduire les électeurs de François Bayrou. Il tentera de concilier l'intolérable et le juste. Il considérera toute contradiction comme des propos malveillants à son égard, comme des attaques personnelles.
               Je ne serai pas surpris que les responsables de l'UMP trouvent d'énormes qualités à François Bayrou et à ses électeurs afin de les séduire.
               Il est ou soutient le gouvernement UMP depuis 5 ans et il va présenter son projet comme un projet d'avenir tout en caricaturant le projet de Ségolène Royal et le qualifiant d'archaïque. Pourquoi l'UMP ne l'a-t-elle pas fait plutôt?
                Je ne serai pas surpris que Nicolas Sarkozy joue de la peur, il va nous rappeler la menace terroriste. Il va sous-entendre que Ségolène Royal ne serait pas à la hauteur pour gérer une crise. Il va mettre en avant "sa maîtrise à gérer" en rabaissant les capacités de la femme qu'est Ségolène Royal.
              Ne soyons pas naïfs de l'attitude de l'UMP et des amis de Nicolas Sarkozy.
Gardons une France libre, démocratique, ouverte, dans laquelle les Femmes et les Hommes ne seront pas au service des actionnaires des grandes entreprises du CAC 40.
Gardons une France accueillante.
Rejetons une France dans laquelle il y a 3 fois plus de policiers dans les quartiers huppés que dans les quartiers populaires.
Souhaitons une France où la sécurité sera une préoccupation sur tout le territoire.
Souhaitons une France juste.
Souhaitons une France gouvernée par une personne calme, énergique, respectueuse.

Marsipulami 22/04/2007 02:31

Affaire Menu..
Agitation de l'UMP, fébrilité ?
Nous avons distribué samedi mat (avec..l'UDF et le PC à côté) sur des marchés parisiens+métros...
Pareil l'après midi (15h/19h) grosse distri efficace du "pacte présidentiel" de Ségo avec les MJS et les Ségosphère, devant la gare Montparnasse..avec là, une présence d'une voiture de police pendant quelques temps..mais aucune réflexion ne nous a été faite !
La distri de tracts est INTERDITE LE JOUR DU VOTE....c'est dans la loi.....faut il la lire et la comprendre, l'UMP a du mal à s'y faire..
Je vous donne un mail adressé par une de mes camarades de section, et qui éclaire très bien la situation :
Bonsoir,
Je regrette que le Monde ait publié dans ses pages internet aujour'hui, une information manifestement fausse et portant préjudice, à 12h du commencement du vote, à un des candidats à l'élection présidentielle.
En effet, en parlant de l'arrestation de P. Menucci alors qu'il distribuait Samedi par des policiers de la ville de Marseille, vous dites :

"La loi stipule que la campagne présidentielle "prend fin le vendredi précédant le scrutin, à minuit". Dans l'intervalle allant jusqu'à la publication des résultats, un candidat ou un militant ne peuvent pas faire campagne en distribuant des tracts ou en prenant la parole en public."

Or, et je fais référence ici au mémento à l'usage des candidats publié par le conseil constitutionnel que je vous fourni en pièce jointe pour information, la loi dispose que l'interdiction de faire campagne et en particulier de distribuer des tracts ne dure que LE JOUR DU SCRUTIN, soit Dimanche, et non Samedi.

"e)
p12 du document fourni.
Vous avez donc fait croire, sans vérifier vos sources, que l'équipe de Ségolène Royal a enfreint la loi, alors qu'elle la respectait. Ce faisant, vous avez donné crédit aux allégations de Jean Claude Gaudin, partisan de Nicolas Sarkozy, qui a, lui enfreint la loi.
Je regrette infiniment cet article, publié dans des circonstances plus que douteuses. En effet, en citant le communiqué de l'UMP sur un des candidats de l'élection présidentielle à la veille du vote, vous ne respectez pas la loi, qui interdit de diffuser tout message de propagande électorale :
"Le deuxième alinéa de cet article L. 49, qui interdit « à partir de la veille du scrutin à zéro heure (…) de diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale », s’applique aux sites Internet des candidats. Cette disposition n’est cependant pas interprétée par la jurisprudence comme prohibant le maintien en ligne du site mais seulement comme interdisant sa modification après cette date limite. " (p13 de la pièce jointe)."
J'espère que le Monde sera à l'avenir plus attentif à ses articles.
Par ailleurs, il est interdit, sous les peines prévues à l'article L. 89 (amende de 3 750 euros), de distribuer ou faire distribuer le jour du scrutin des bulletins, circulaires et autres documents (art. L. 49). "

Ludion libre 21/04/2007 22:49

Je ne crois pas trop à la chance mais j'ai confiance dans la victoire de ségolène Royal. Aujourd'hui dans ma ville, des jeunes portant des tee shirt orange ont distribué toute la journée des tracts de François Bayrou !!!  Alors "l'affaire Ménucci" tempête dans un verre d'eau ?

sylvie 21/04/2007 21:25

Je confirme pas de nouveau document la veille mais la distrib de tracts dèjà diffusés est possible.
 

enzo d'aviolo 21/04/2007 21:05

Même en Suisse (ce qui n'a rien d'étonnant), il n'y a que 4 candidats sur 12 qui se présentent à la présidentielle!?