RAS LE BOL DE FRANCOIS, BERNARD, DOMINIQUE , MICHEL, HUBERT, CLAUDE ET LES AUTRES !!

Publié le par RS21

assez.jpg

Ras le bol  de  l’OPA de ces éléphants sur le Parti Socialiste !

Ras le bol de la dérive du socialisme à la PS. Ras le bol d'entendre parler d'un "grand parti de gauche" qui n'aura de gauche que son centre !

Ras le bol des traîtres prêts à se convertir à la Sarkozie pour un illusoire fauteuil de ministre ou une hypothétique mission.

Ras le bol de devoir faire la promotion d’une seule politique de réaction face à SARKOZY alors qu’il serait plus productif de construire des réponses  et de satisfaire les vraies attentes des électeurs.
Ras le bol des ego sur-dimensionnés, de cette « abstinence » de propositions, d’innovation  et de créativité.

Ras le bol d’avoir honte d’appartenir à ce parti dans une période où il est dans une totale incapacité à se remettre en question, totale incapacité à produire des analyses fructueuses, à tirer les leçons des défaites électorales, dans une  totale incapacité à se rénover…
Ras le bol des cumulards de mandats, des chiffonniers,  des donneurs de leçons, des attentistes, des opportunistes, des nombrilistes…

Ras le bol de la 5ème République et de son lot de désastres.

La coupe est pleine…

 

L’urgence : se recentrer sur nos valeurs, produire de vraies propositions de gauche qui puissent laisser l’espérance d’un autre projet de société. L’urgence :  un peu d’audace et de courage mais surtout beaucoup de convictions et de travail. L'urgence : inventer une gauche de combat, de résistance avec tous ceux qui souhaitent participer à cette nouvelle construction.

 

Alors pitié faisons taire ces François, Bernard, Dominique, Michel, Hubert, Claude et les autres qui sont désormais au degré zéro du socialisme  !!

 

Et croyons en  la Rénova(c)tion Socialiste !!

 

Publié dans RENOVATION SOCIALISTE

Commenter cet article

fmds21 16/05/2007 15:55

L'avenir du PS et de la gauche n'est pas aussi noir que jpp le dit. Seulement si nous ne voulons pas le noircir il serait temps de comprendre que le PS et le socialisme n'ont rien à voir avec le centre, ou alors il ne faut plus se masquer derrière le mot socialiste et rejoindre le Modem de Bayrou. Certain y ont leur place ce qui les retient encore ce ne sont pas leurs convictions mais la peur que la soupe soit moins bonne et les circonscriptions et les élections plus difficiles à ganer.

Frédéric 15/05/2007 23:57

Comme le dit JL, le pays ne sait plus. Je ne crois pas d'ailleurs que le centre ait beaucoup "séduit". Même si le nombre des électeurs de Bayrou a été très important, ce serait se leurrer de croire que les idées centristes ont pris leur envol. Sur les 18% de Bayrou, 7% se sont reportés sur Sarkozy. C'est l'électorat de base de l'UDF, celui qui avait déjà voté Bayrou en 2002 et qui est allé à la soupe comme la plupart de ces députés si "indépendants". 7% se sont reportés sur Royal. Ce sont pour partie des électeurs socialistes plutôt proches de Strauss-Kahn et pour partie des électeurs de gauche persuadés que seul Bayrou pouvait battre Sarkozy et qui ont, comme le demandait Ségolène Royal, voté utile. Enfin, 4% ont effectivement choisi un vrai centre, un centre qui ne choisit pas. Un centre qui ne fait surtout pas de politique de peur d'avoir à se prononcer. Le Mouvement démocrate, ce sera donc ces 4% là et - allez, soyons généreux - la moitié des 7% ségolo-bayrouistes (si, si, prenez-les... ce sont les strausskahniens... c'est offert de bon coeur). 4 + 3,5 = 7,5...Ouahou... passer de 7 à 7,5... Ca c'est de la bombe... Attention, LP, je sens que quelque chose est en train de se lever...

jl 15/05/2007 23:26

Non LP, le pays n'attend pas que çà tout comme le pays n'attendait pas Le pen en 2002. Le pays ne sait plus alors le centre a pu séduiredes électeurs en mal d'une véritable gauche.

LP 15/05/2007 22:44

Une refondation de la gauche ne peut intervenir qu'après une période de crise où chacun pourra s'exprimer. Le pire serait de faire comme si rien ne s'était passé.S'il vous plait, regardez vers le centre. Le pays n'attend que ça. Il l'attendait pendant la présidentielle. Il le désire encore aujourd'hui.

Thomas Rudolf 15/05/2007 22:34

Anita,pourtant nous étions assez clairs et clairvoyants pour parler de l'avenir sans divinations sur RM21 Mark 1, puis sur "le sites de Présidents qui ont dit merde au Garçon Montebourg et à la télétransportation des "majorités",  et ensuite sur RS21, et aussi sur RS et encore sur mon site et plein d'autres comme fmds21.Si tu avais simplement cliqué sur Google n'importe quelle questions nous sommes en première page de Google, juste grâce à notre travail et notre taux de visites, le ranking nous a automatiquement mis tout en haut.Nous sommes mentalement prêts depuis au moins un an, à la déculottée de la putschiste aux chiffons et pire de son parc d'attraction fatal nommé PS.Nous travaillons et faisons officiellement la Rénova(c)tion Socialiste depuis le 28 octobre 2006 à partir de la Réunion du Groupe de Dijon..Nous n'avons jamais sucombé à l'hyperdulie face à la sucette ordalique. Le PS a choisi la course systémique des lemmings. Criminel de sa part est d'avoir hypothéqué l'action de gauche pour les petites-gens. Ils travaillerons plus pour perdre encore plus, par ce qu'il n'y a pas d'offre de gauche en politique.