PAS DE PAIN BENIT POUR L’ECOLE PRIVEE !

Publié le par RS21

laicite-2.jpg 



Le Conseil d’Etat vient d’annuler par sa décision du 04 juin 2007 la circulaire du 2 décembre 2005 relative au financement des écoles privées. Ce texte d'application de la loi de décentralisation d'août 2004,  imposait à une commune de participer financièrement à la scolarité de ses élèves inscrits dans une école privée d'une commune voisine, même si elle disposait elle-même d'une école publique pouvant les accueillir...

Rassurant  ! le Conseil d’Etat met ainsi fin à une situation inique qui obligeait les communes à subventionner dans des proportions exorbitantes les écoles privées confessionnelles même lorsqu'elles disposaient d'une école publique.

Néanmoins, l'annulation de cette circulaire n'est qu'une première étape et nous devons  continuer à réclamer l'abrogation de l'article 89 de la loi de décentralisation de 2004 qui est contraire au principe de laïcité et au principe de la libre administration des communes.

Remontés contre ce qu'ils considéraient comme "un cadeau" à l'enseignement privé, certains maires et conseils municipaux de droite comme de gauche  avaient résisté et voté des délibérations demandant la disparition de ce texte qu'ils estimaient contraire au fondement de l'école publique, laïque et gratuite. En effet,  "scolariser son enfant dans une école privée, c'est avant tout un choix personnel. Se tourner ensuite vers l'argent public communal pour le financement, c'est foncièrement inacceptable."
RAPPEL :  l'article controversé de la loi de décentralisation procède d'un amendement introduit par notre camarade « socialiste » Michel Charasse, laïque militant. Même, si l’enfer du sénateur était pavé de bonnes intentions et argumenté, on avait  dû quand même se  pincer pour y croire !

Comme quoi !

Publié dans RENOVATION SOCIALISTE

Commenter cet article

jpp 07/06/2007 09:30

C'est un bon point pour la laïcité, mais il faut quand même savoir que d'après la Fédération Nationale de la Libre Pensée ce sonr 10 milliards d'euros de fonds publics  qui  sont consacrés par an à l'église catholique en particulier en direction de son enseignement  confessionne!!!La France République laïque?

brigetoun ou brigitte celerier 06/06/2007 12:55

oui j'ai jubilé quand j'ai lu ça hier. Reste à deviner au détour de quelle loi et de quel article cela va revenir, un peu modifié

fmds21 06/06/2007 12:36

La laÏcité n'est pas un acquis elle ne le sera jamais c'est un combat à mener en permanence. Nous devons le dire et le redire ses enemis sont nombreux. Alain 

Frédéric 06/06/2007 10:56

Quand on pense que Michel Charasse était resté à la porte de l'église, aux obsèques de François Mitterrand, au nom de ses principes laïcs, c'en serait presque risible. Heureusement, la sagesse préside (parfois) aux travaux du Conseil d'Etat. "Mais il ne faut pas nous chanter victoire, il est encore trop tôt : le ventre est encore fécond." Le Président de la République apprécie toujours autant les scientologues et toujours aussi peu la loi de 1905.

jeannine 06/06/2007 10:12

On n'osait croire que le Conseil d'Etat prendrait cette décision. Mais il faut rester vigilant... Ce qui a été abrogé d'un côté reviendra de l'autre.Notre président doit apprécier cette "bonne idée"... et comme il a tous les pouvoirs....