LA RESISTANCE S’ORGANISE A AIR FRANCE

Publié le par RS21

reconduite-17-2.thumbnail.jpg


Les représentants du personnel d'Air France réclameront aujourd’hui, lors de l'assemblée générale des actionnaires, l'arrêt des expulsions des immigrés en situation irrégulière à bord des appareils de la compagnie. Leur motion demande notamment  « aux actionnaires de se prononcer pour l'arrêt de l'utilisation des avions du groupe Air-France KLM pour les expulsions d'étrangers qui nuisent à l'image de la compagnie et à la sécurité des vols » et affirme que « Les personnels de bord ainsi que les passagers sont les témoins contraints et forcés de scènes d'une extrême violence ».

 

Félicitations à ces personnels qui font preuve de lucidité et donnent un merveilleux écho à la définition de « L’esprit de la Résistance » de Serge RAVANEL

 

« La Résistance avait développé des réflexes unitaires, enseignant la coopération entre couches sociales, confessions ou opinions différentes. Elle avait appris à mobiliser les hommes autour de quelques grandes valeurs éthiques: le courage, l'esprit de responsabilité, l'honneur, la liberté, la fraternité les droit de l'hommes, l'humanisme et la tolérance. Le contraire de l'esprit de démission vichyste. Elle avait découvert la possibilité d'accoutumer les individus à donner la priorité à l'intérêt général par rapport à l'intérêt particulier. (...) A plusieurs reprises dans son histoire, la France a su trouver au plus profond d'elle-même des forces pour faire face à des situations qui mettaient en cause son avenir...Pendant longtemps la France a été une référence dans la monde. En particulier à l'époque du gaullisme. Il serait dommage qu'elle ne devienne qu'une nation perdue dans l'anonymat.

Le moment n'est-il pas venu de faire revivre l'esprit de résistance? »

 

Serge RAVANEL

Publié dans EN SARKOZIE

Commenter cet article

Etienne fillol 12/07/2007 20:17

... suis 'ach'tement étonné :-))))

christine RS21 12/07/2007 17:58

Nous sommes totalement en phase Etienne ! -))

étienne fillol 12/07/2007 17:15

Je suis fort d'accord ! Je sais bien que les syndicats sont "obligés" de prendre cet angle pour avoir une légitimité à s'exprimer. Je sais bien aussi qu'ils sont plus sur la ligne RESF que celle du patron d'Air France, qui ne s'inquiète que pour la dégradation des sièges de ses Airbus :-)))Je voulais simplement dire (mais je m'expêrime décidément fort mal) que le combat ne doit pas être sous-traité auprès des personnels d'Air France : tout le monde doit résister et demander les régularisations par principe.Ce qui est très réjouissant, c'est de voir que des passagers des avions où il y a des expulsés fouttent un joyeux (ou pas) bordel et assument de comparaitre ensuite devant les tribunaux pour entrave aux policiers dans l'exercice de leurs fonctions !France de la résistance : pas morte !

christine RS21 12/07/2007 16:51

Etienne, je pense que le combat des personnels d'air france ne vise pas à éviter uniquement la violence des expulsions mais bien les expulsions elles mêmes.   il leur fallait trouver un prétexte sur la forme pour interpeller légitimement les actionnaires mais c'est bien le fond du problème aussi qu'ils combattent j'en suis sûre !

Etienne fillol 12/07/2007 07:30

Oui, il faut se réjouir de cette acrion des personnels d'Air France. Mais se souvenir ici que leur combat ne vise qu'à éviter la violence des expulsions et non les expulsions elle-mêmes.Ils ne résistent donc pas sur les principes mais sur la forme. C'est pourquoi il ne s'agit que d'un tout petit bout du combat. La vérité c'est qu'il faut régulariser les sans-papiers. La vérité c'est qu'il faut dire que les quotas d'expulsés annuels annoncés par le ministre HortePen(tm) est un scandale, que les quotas d'entrées sur le territoire annoncés par SarkoPen sont inacceptables, que les mesures prise pour limiter le regroupement familial sont à la fois irréalistes et inhumaines.