PS : RAVALEMENT DE FACADE !

Publié le par RS21

page0-blog-entry53-1.jpg


Alors que se sont réunis hier à Evry les lionceaux ségolénistes , le PS continue à se  chercher des nouvelles têtes. Mais, prenons-y garde,  des « jeunes » socialistes  ne sont pas systématiquement synonymes de renouvellement et de rénovation. « Rénovation », « Rénovation », qu’ils disent ! Tout le monde ne jure que par elle, mais il y a parfois loin de l’intention à la pratique !

La « Rénovation » ne signifie pas seulement, changer les  noms ou dépoussiérer le parti socialiste comme le suggérait l’un de ces jeunes lionceaux Manuel VALLS. Elle ne suppose pas non plus, comme le demandait Dominique STRAUSS-KAHN que de « céder la place aux jeunes ». Elle ne consiste pas non plus qu’à changer les têtes pour apporter du neuf car  une nouvelle génération ne se définit pas forcément par l’âge !  Et l’avenir du PS ne passe pas non plus obligatoirement  par un vaste cimetière des éléphants ou par des affrontements violents pour le leadership. Rénover ne signifie pas non plus droitiser. Rénover ce n’est pas changer « le logiciel » et accepter l’économie de marché : ça c’est une plaisanterie  comme dirait Henri EMMANUELLI.

Alors me direz-vous, ça doit consister en quoi la rénovation du PS ? Et pour utiliser la métaphore du « logiciel » chère à nos politiques, ça veut dire quoi changer le logiciel ?

L’emploi même du terme « logiciel » qui est un système d’exploitation ( !)  suppose déjà  une séparation entre  la quincaillerie (hardware), autrement dit la structure, de l’intelligence (software) autrement dit les idées. Un parti n’est donc, selon eux,  rien d’autre qu’une machine qui fonctionne quand on lui charge un logiciel. Les jeunes lionceaux n’en voudraient donc qu’aux idées ? En fait, révélation !  ils veulent changer leur « windows » pourri et ringard  par un Linux ultra-moderne et  dans le vent, pour tout dire ils veulent  changer leur logiciel archaïque pour un nouveau truc libéral-social ! Et bien moi, à leur place,  je ferais bien attention, parce que, les versions, nouvellement lancées sur le marché sont, en général,  bourrées de BUGS ! (J’en veux pour preuve la version Ségo.0 des présidentielles qui n’a pas super bien fonctionné !).

Non, la rénovation, c’est de faire une mise à jour de sa pensée avec les idéaux et les objectifs du « socialisme ».

De revitaliser et adapter à notre temps les valeurs de liberté, laïcité, égalité, justice sociale, solidarité. De promouvoir un projet de transformation sociale et sociétale profonde, de donner un coup d’arrêt aux progrès de la globalisation financière et d’une nouvelle répartition des richesses. D’innover pour améliorer la démocratie interne du parti  et réhabiliter le militantisme. De faire émerger collectivement, démocratiquement, des idées, des valeurs, des projets politiques élaborés et donc portés par tous.

Et tout cela  avec de bons orateurs, avec du courage et de la volonté, avec du jugement et du bon sens.

La rénovation, c’est faire appel à des DEVELOPPEURS rénova(c)teurs qui sont en train de créer un nouveau « logiciel » libre, version RS  !!

Publié dans RENOVATION SOCIALISTE

Commenter cet article

Christine RS21 16/09/2007 18:48

Totalement d'accord avec toi Edith ! Merci pour ton commentaire, il semble qu'il y ait encore quelques socialistes avec nous !A bientôtChristine

Edith France Arnold 16/09/2007 14:39

Je suis socialiste, et je pense : que le parti socialiste, doit rester ou redevenir socialiste et ne pas courir après les idées de la droite.Dans notre Parti, l'essentiel est de garder l'idéal qui est le nôtre.Nos idées sont bonnes, notre problème est un problème d'Ego, chacun voulant tirer la couverture à lui, cela m'a profondément dégoûté. Le socialisme ne doit pas être une rivalité de personnes. Il faut être fier de nos idées et unis pour les réaliser. Par exemple les 35 heures, le patage du travail, est une solution si nous ne démolissons pas ce que nous sommes en train de construire. Je n'entends plus les socialistes parler de "qualité de vie", il n'y a plus guère de culture (pas de grands journaux, pas d'éditeurs, pas d'école qui  placent l'être humain comme but, tous les êtres humains, pas de place pour nos penseurs, nos historiens, nos artistes)Je pensais que de plus jeunes seraient moins pourris, je me suis trompée,Emanuel Vals est un politicien de droite, pas un homme politique de gauche. On prend des voix à gauche et on devient un pilier du Sarkosisme, je crache symboliquement sur les Bockel ,Amara et les autres qui me dégoûtent. Les vrais solutions sont socialistes et  tous nos hommes politiques choisissent la politique de haine, enboitent les pas de le Pen, suivent le Führer! Retrouvons nos valeurs!

Christine 23/07/2007 16:52

Pas grave Yvette ! -))

yvette 23/07/2007 13:12

@ ouf! pardon pour le doublon et les "fôtes" (distingueront, porteront)

JL 23/07/2007 12:31

oups merci !