« EN FRANCE, ON N’A PAS DE PETROLE…

Publié le par RS21



…mais on a des idées ! » répliquait-on au bon vieux temps du slogan de l’après choc pétrolier de 1973, lorsque le gouvernement lançait sa campagne d’économie d’énergie.

C’était donc il y a un peu plus de 30 ans. Les idées du genre carburant vert, colza etc… on les a toujours, mais dans les cartons ! Non développées, non appliquées non expérimentées. Quelques éoliennes plantées çà et là, des centrales photovoltaïques clairsemées, quelques capteurs solaires, mais à dose homéopathique, juste pour se déculpabiliser vaguement de miser tout sur le nucléaire.

Aucune capacité ou volonté (?) d’aucun des gouvernements successifs depuis 1973 à impulser et surtout financer des recherches pour les énergies alternatives. En fait, tout se passe comme si les gestions comptables et à courte vue prévalaient largement pour protéger les profits gigantesques des compagnies pétrolières. Contrairement aux énergies traditionnelles de la société industrielle, l’intelligence est une énergie durable, renouvelable et infiniment partageable, mais très volatile et longue à produire. Il faudrait peut-être que ce gouvernement s’y mette !

Quand j’entends une Ministre de l’économie, Christine LAGARDE, qui conseille aux français d’utiliser « leur vélo ou leurs deux jambes », je me dis quand même qu’il est temps qu’on en vienne à ce que  le bon slogan gaulois, "on n'a pas de pétrole, mais on a des idées", prenne enfin tout son sens !

 

Publié dans EN SARKOZIE

Commenter cet article

brigetoun 05/11/2007 20:57

bon les pècheurs sont sauvés ! Sarkozy va les dépanner - lui demander de pousser les voitures des travailleurs qui se lèvent tôt chaque matin ?

brigetoun 05/11/2007 19:59

parce qu"Enzo le nucléaire pour rejoindre le RER le matin ou pour aller pécher des sardines ce n'est pas vraiment la solution - sourire

brigetoun 05/11/2007 19:57

et gréer un mat et des voiles pour pouvoir finir de payer le chalutier

enzo d'aviolo 05/11/2007 13:55

ceci est un autre débat jl, que nous ne règlerons pas ici.je remettais juste les choses à leur place. On peut accuser le nucléaire de beaucoup de maux, pas celui de ne pas avoir été une alternative economique efficace face à l'ultradomination des hydrocarbures en matière électrique et les conséquences sur le pouvoir d'achat que cela a.

jl 05/11/2007 12:54

Enzo, as-tu évalué le rapport bénéfice-RISQUE ?Demande aux russes ou aux japonais....