"REVOLUTION TROTSKISTE" : ARLETTE FRICOTE AVEC LE PS, LE PC ET LES VERTS !!

Publié le par RS21

LO.jpg

 

Décidément, tout fout le camp !!! 
En effet, selon le Parisien, LO est prêt à faire alliance avec le PS pour les municipales tout en rejetant vigoureusement une alliance avec la LCR sollicitée par Olivier Besancenot qui souhaite créer un nouveau parti anti-capitaliste ! 
«Il n’y pas de consigne générale, chaque structure locale de LO discute au cas par cas, selon les villes et en fonction de la réalité sur le terrain, avec l’ensemble de la gauche. Ce qu’on ne veut pas c’est nuire à la gauche dans les endroits où elle est fragile» Un scoop, une « vraie révolution trotskiste » !! 
Reste que ces alliances seraient complètement inédites (ce serait le cas à Lorient, Angers, Saint Brieuc…) !! On a vraiment du mal à y croire… Sarkozy serait-il même parvenu à tuer LO pour que cette organisation en soit à se « reconstruire » à n’importe quel  prix ? 
Impressionnant …… 
Arlette, pourfendeuse du grand capital, pour la défense des travailleurs, celle qui attaque les socialistes depuis le bon vieux temps de la SFIO vient de retourner sa veste.(encore une ???) Mais qu’ont-ils donc tous ? Arlette va, elle aussi,  souffrir des adducteurs à force de faire le grand écart.

Publié dans BREVES

Commenter cet article

fmds21 20/11/2007 11:37

Michel l'éternité c'est de ma part de béotien réservé  aux mystiques. Les idées de gauche c'est du réel elles doivent être appliquées le plus rapidement possible si nous voulons garder un brin d'humanité. Alain 

Thomas Rudolf 20/11/2007 11:15

Ton analyse est d'un français de l'intérieur qui utilise les substrat s qu'il peut sans s'en détacher. Il faut être au moins trilingue en Europe. Ton sondage inclut les nouveaux Länder de l'ancienne RDA, dont le régime totalitaire a été continu de 33 à 89 avec le même mytholigie, les mêmes rites, les mêmes logos. Malgré ceci la réalité est que moins de 3% des allemands  votent pour les partis fasciste.Entre sondage et réalité...Ensuite tu as strictement tout faux quant au travail sur le passé qu'a fait l'Allemagne de l'Ouest depuis 45. L'allemand ne voit pas dans la commémoration française du 8 mai la fin de sa nation. Ne mêle donc pas ton expérience perso pour diffuser des sottises sur le travail de mémoire allemand. Ton bavardage nosographique est tout autant nuisible. L'allemagne se sort avec gd mal de la réunification et il y a souvent 25% de chômeurs ds les nouveaux Länder. A ce tarif nous aurions déjà une "révolution nationale" en france. Une seconde leçon de démocratie est donc à tirer de l'allemagne.Ensuite il est honteux que nous fêtions le 8 mai (pour cacher les massacres de Sétif et de Guelma commis par l'armée française le même jour que la Libération).Il faut fêter le 9 mai, fête d el'Europe.Je suis né 8 ans après la guerre, mais pas dans une nation innocente.

Olivier 20/11/2007 09:45

Enfin à part le fait qu'entre 25 ou 30 % des Allemands trouvent que le régime nazi avait de bons aspects.... C'est une étude qui est sortie il y a quelques semaines, mais je n'ai pas la référence directe sur les institutions ayant effectué cette recherche. (je ne parle pas allemand)Le haine de soi c'est aussi mauvais que la haine de autres, c'est un frère jumeaux en fait, les juifs t'en parleront. Une expérience personnelle : essayez d'expliquer à un Allemand de l'Ouest pouquoi on fête en France la fin de la Seconde guerre mondiale, c'est-à-dire, non la victoire contre l'Allemagne mais contre le nazisme, il aura du mal à comprendre, il y verra un anéantissement de son pays, de sa nation. La fin de la guerre et le reste sont indivisibles, ils ne se sentent pas concernés quand même, la négation du passé n'existe pas qu'ici... Le monde est compliqué, ma foi. De la part d'un type de gauche qui bosse depuis quinze ans sur ces sujets....

Thomas Rudolf 19/11/2007 19:32

Étienne, pas de tergiversations.La France c'est ça.Si elle avait fait son devoir de mémoire elle n'aurait que 3% d'électeurs fascistes, comme en Allemagne, et n'aurait jamais été fascinée par le frère et son double.Les pleins pouvoirs sont offerts d'une manière ou d'une autre au Guide Suprême de la France.Un Pays qui tolère est un pays coupable. Cette tolérance, cette tergiversation, font partie de la comprommission universelle.

Thomas Rudolf 19/11/2007 18:39

la Gauche est devant nous, pas derrière.