UNE NOUVELLE ESPECE : LES LOCAVORES !

Publié le par RS21

orange-2.jpg


Les locavores est une  nouvelle espèce ( !) apparue à San Francisco il y a deux ans qui est devenue un véritable mouvement basé sur une idée simple : Consommer et manger local !
Ils ne consomment donc que des aliments produits dans un rayon de 200 kilomètres de chez eux. Adieu les fraises pour Noël, les tomates en février...
Chez un "locavore", l'assiette est donc aux couleurs de la saison.
Aujourd'hui tous les fruits et légumes sont disponibles toute l'année dans les rayons des grands magasins. Mais, il se trouve que la nature étant ce qu'elle est, c'est à dire, divisée en saisons, il n'y a que deux solutions pour que ces produits arrivent dans nos assiettes hors saison : soit ils viennent de très loin par avion, bateau ou camion soit ils sont en culture forcée dans des serres surchauffées. Dans les deux cas, leur bilan carbone est catastrophique !
Le locavore va donc privilégier les aliments cultivés ou élevés naturellement et va refaire connaissance avec les modes de conservation non industrialisé. Bonjour salaisons et conserves de grand-mère redécouverts !
C'est toute une diversité qui est réinventée en disant adieu au plastique et au sur-conditionnement des produits.
Quelle surprise pour l'Homme Moderne de s'apercevoir que finalement Dame Nature est généreuse car toute l'année pousse à coté de chez lui des tas de légumes différents !
Les locavores les mieux organisés s'associent en coopérative de consommation et ce sont les agriculteurs qui viennent les livrer à domicile. Les locavores chanceux transforment leur jardin en jardin ouvrier afin de partager leur production dans la coopérative.
Voici un bel exemple d'écologie concrète qui se marie parfaitement avec le concept d'AMAP (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne) qui permet à une coopérative de consommation de maintenir les maraîchers de proximité.
Le locavorisme est un exemple d'utopie concrète représentant une alternative au mode de production et de consommation du libre-échangisme capitaliste transnational.
Pour en savoir plus :

Article de Nicolas POMIES (Respublica n°572)

Publié dans INTERNATIONAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nathP 02/02/2008 14:16

 Difficile de permettre l'autonomie des paysans.Difficile de protéger la biodiversité.L'association Kokopelli a été condamnée à verser plusieurs milliers d'euros à des industriels pour avoir voulu protéger la biodiversité et permettre l'autonomie des jardiniers et des paysans. L’état français refuse de libérer l’accès aux semences anciennes pour tout un chacun. « Les semences qui ont nourri nos grands-parents et qui servent à nous nourrir aujourd’hui par le jeux des croisements, sont donc devenues illégales et dangereuses !  (...)Aujourd’hui, la disparition potentielle de KOKOPELLI ouvre un boulevard à l’uniformisation culturelle et productiviste agricole. La disparition de la « vraie » biodiversité basée sur la variabilité génétique d’une multitude de variétés locales ne sera jamais, et de très loin, compensée par la multiplicité de quelques variétés clonées.»http://www.kokopelli.asso.fr/proces-kokopelli/gnis-fnpsp6.htmlhttp://www.cyberacteurs.org/actions/action.php?id=194

brigetoun 01/02/2008 18:20

je le pratique avec plaisir le consommer local, un peu moins ces jours ci parce que je n'ai pas la force d'aller aux Halles. Mais en plus dans mon coin c'est meilleur (enfin le poisson vient tout de même de la Méditérranée et un bonhomme prend le bateau tous les quinze jours pour la Corse) mais pas toujours moins cher

Christine RS21 31/01/2008 20:10

Contrairement aux apparences !! suis toujours en panne d'internet et j'attends toujours. Cet article avait été enregistré il y a un moment déjà !Impossible d'obtenir une réparation et comme dit Frédéric c'est forcément à cause de la politique de SARKOZY, tout ça  !!!!!!!!! Ceci-dit, ça ne me fait pas rigoler !!Si quelqu'un a une solution n'hésitez pas.......................... J'ai comme l'impression que ça va durer longtemps cette affaire !Merci à tous et biz jusqu'à la prochaine connexion...

Thomas Rudolf 31/01/2008 19:07

ils doivent donc avoir leurs annuités pour la retraite, ces connards.

jpp 31/01/2008 16:44

La politique est vraiment un jeu où chaque individu défend en fait ses acquis personnels.La section PCF de Dijon appelle à la création d'une liste clairement à gauche contre celle de Reb, par contre les élus communistes  actuellement conseillers municipaux à la mairie de Dijon (ils sont 4) vont rester sur la liste de François Rebsamen avec le MODEM!!!!Quelle cacophonie.Quand on a le pouvoir quelque part on fait fi de ce que pensent les autres militants de son propre parti.C'est du grand guignol