LES INDIENS D'AMERIQUE FONT SECESSION : INDIANS : BACK HOME !

Publié le par RS21

indians.jpg

Vue de France,  cette nouvelle paraîtra un tout petit peu décalée par rapport au voyage de Sarkozy et de sa Belle dans la vallée des rois !! : mais je vous apporte une info importante en provenance des Etats-Unis !
Une première depuis 150 ans ! Les indiens Sioux (Lakotas), viennent de rompre, le mercredi 19 décembre, les traités signés par leurs ancêtres avec les Etats-Unis.
« Nous ne sommes plus citoyens des Etats-Unis d'Amérique et tous ceux qui vivent dans les régions des cinq Etats que comprend notre territoire sont libres de nous rejoindre », indique leur représentant Russell Means (AIM American Indian Movement), en précisant que des passeports et des permis de conduire seraient délivrés à tous les habitants du territoire s'ils renonçaient à leur nationalité américaine. Selon lui, les traités signés il y a plus de 150 ans représentent « des mots sans valeur sur du papier qui ont été violés maintes fois afin de voler notre culture, notre terre et nos coutumes. Les Indiens sont méprisés par
les autorités américaines et en ont assez de vivre dans un système colonial d'apartheid » 
Il faut dire que leurs réserves sont les endroits les plus pauvres des USA, avec plus de 90 % de chômage. 70 % au moins de la population adulte a un problème soit avec l'alcool, soit avec les drogues.
Mais les Indiens ont conservé leur fierté, et sont en train de redécouvrir leur identité tribale.
Les Sioux vont entreprendre des missions diplomatiques pour annoncer la naissance de leur nouvelle nation, dans plusieurs pays au cours des prochains mois.

N.B. : Le territoire des Sioux se situe dans le nord-ouest des Etats-Unis et comprend notamment les régions du Nebraska, du Dakota du Sud, du Dakota du Nord, du Montana et du Wyoming. Rappelons que les grands chefs Sioux tels que Sitting Bull et Crazy Horse, ont été les seuls tribus à infliger une défaite à l'armée américaine lors de la bataille de Little Big Horn en 1876 dans le Montana.

Publié dans INTERNATIONAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thomas Rudolf 28/12/2007 06:51

J'ai lu dans le Frankfurter Allgemeine Zeirung à ce sujet que les nations ne doivent pas rester éternelles. En exemple le FAZ avait pris le Süd-Tyrol, l'Écosse, mais aussi la Corse, la Catalogne et ...l'Alsace.Je vous ai écrit il y a très longtemps qu'en Alsace, à Strasbourg nous n'avons pas les bombes comme en Corse, nous avons un appareil juridique "offert" Chirac/Schröder, et qui s'appelle l'Eurodistrict et qui a terme va fusionner les ANPE, la Sécu, le fisc, la santé, les polices... entre la CUS de Strasbourg élargie à 80 villages de ce côté rive gauche et 80 villages du côté rive droite.Il faudra s'attendre à ce que toute région frontalière redistribue ses tropismes, en France, face au jacobinisme d'Etat ou commercial et industriel ce ne serait que normal. Sachez que plus de 70% des investisseurs sur le sol alsacien sont étrangers, allemand, turque, suisse, finlandais, canadiens, japonais et allemands.Dans ce mouvement comment être et qui être? Je me sens européens tout en restant nonniste. Cette dernière démarche est impossible dans la France de l'Intérieur, car il y a tout de même assez peu d'Européens convaincus, mais nonnistes pour des raisons sociales, mais plus de nonnistes même à gauche pour des raisons de frilosité française pour ne pas dériver dans ce rouge-brun par lequel je me fait régulièrement traiter sur mon site de la part de jeunes européens fédéralistes et que je modère à cause de leur quolibets eux-même fascisants.Pour revenir aux Sioux, la France devrait commencer par son devoir de mémoire, puis réfléchir sur son droit du sol qu'elle fait disparaître de décennnies en décennies pour l'acquisition de la nationalité, puis arrêter de se prendre pour le paragon des Droits Universels de l'Homme quand elle se promène à Louxor, au Soudan, au Tchad ou au Quai St-Martin. Je veux bien aimer mon pays, juste comme on aime son fromage n'ayez crainte un alsacien sait que le patriotisme ne ramène que le sang retourner au caniveau, mais elle ne se donne pas les moyens... depuis des siècles et in secula seculorum

Christine RS21 27/12/2007 16:56

Et qui ose dire que nous ne sommes pas englués dans la civilisation judéo-chrétienne ???!!! Déjà avec des noms pareils, nous les défenseurs de la laïcité,  on part avec un Handicap maximum ! (:-))

sylvie 27/12/2007 12:03

Sainte Sylvie était la mère du pape Grégoire 1er (pape de 590-604) et  apportait tous les jours des fruits et des légumes frais à son fils....Pas mal non plus le CV

Etienne fillol 27/12/2007 07:06

Merci les filles ! Ce pauvre Saint-Etienne a mal fini : lapidé comme un malpropre quelques mois après la crucifixion du Christ.En vérité, je vous le dis : Entre Christine et Etienne, sur ce blog, attention ! vous avez du très lourd en matière de martyrs de la chrétienté :-))))

Christine RS21 27/12/2007 02:39

@Marino : superbe !