LES FUTURS RETRAITÉS : DES FRAUDEURS !!!

Publié le par RS21

triche-sociale.jpg


En ce moment, pour l’Etat, il n’y a pas de petites économies, à faire sur le dos des français. « La chasse aux fraudeurs » de toute nature bat son plein dans cet état policier ! 

 

Après les « chômeurs fraudeurs », Sarkozy vient d’inventer « les retraités délinquants » en criminalisant davantage encore les plus démunis…
Le Premier ministre l'avait annoncé en septembre: le gouvernement va durcir les conditions de validation des trimestres permettant de bénéficier d'un départ anticipé en retraite pour carrière longue, dispositif mis en place par la loi sur les retraites de 2003. Le ministère du Travail, Xavier Bertrand, évoque la publication d'une circulaire "dans un délai d'une semaine", visant à renforcer les critères permettant de valider des trimestres.
Le dispositif, une des mesures phares de la réforme des retraites, permet à des personnes ayant commencé à travailler entre 14 et 16 ans de partir en retraite avant 60 ans. Il est victime de son succès - plus de 430.000 salariés en ont bénéficié -, et le gouvernement cherche aujourd'hui à faire des économies. "Le coût de cette mesure est important, puisqu'il explique presque la moitié du déficit du régime général constaté en 2007. « Sans doute y a-t-il des ajustements à faire pour mieux cadrer cette procédure », avait déclaré François Fillon.
La circulaire va rendre plus strictes les preuves d'activité à fournir pour valider des périodes qui n'avaient pas donné lieu à versement de cotisations (apprentissage, aide familiale par exemple). Il ne suffira plus que deux témoins signent un document, mais qu'ils se déplacent pour effectuer une déclaration sur l'honneur, et des sanctions seront prévues en cas de fausse attestation. Faute de preuve matérielle établissant l'activité, comme une feuille de paye, il ne pourra être validé que quatre trimestres, alors qu'il n'y a aucune limite aujourd'hui.

Source : élements d’informations : actuchomage 

Consulter le dossier de presse de la mise en place de la lutte anti-fraude en Bourgogne !

Publié dans EN SARKOZIE

Commenter cet article

jpp 20/01/2008 18:55

D'après certains livres on nous mène en bateau sur les chiffres du chômage, de l'emploi (les petits boulots étant en train de se multiplier) et sur l'âge moyen de départ  à la retraite qui serait largement en-dessous de 60 ans en France.Les français ayant peur de la loi Fillon partent en retraite de plus en plus tôt même s'ils doivent subir une décôte.A force de mentir les politiciens de tous bords sont discrédités !

Benji 20/01/2008 17:09

MOBILISATION contre le terrible déni de démocratie que représenterait le passage en force via le Congrès le 4 février prochain de la Constitution européenne bis !Il est parfaitement possible d'obtenir, par un simple vote, le référendum : explications et propositions d'actions concrètes ici : http://www.levraidebat.com/article-7335151.htmlA diffuser massivement !

brigetoun ou Brigitte Célérier 20/01/2008 11:13

dans le monde imaginaire depuis lequel ils nous gouvernent, celui où le revenu moyen est de 4000 euros, comment pourraient-ils concevoir qu'autant de gens avaient commencer à travailler entre 13 et 16 an ? à l"âge de leurs boutons et de leurs premières révoltes vestimentaires contre leurs parents

Thomas Rudolf 20/01/2008 08:12

The fear of the mob des bourgeois et du Ps laissent dans notre pays s'exprimer et canaliser la haine, Le poupon de solfé avait scandé qu'il n'aime pas les riches, mais pensait du fond du coeur à son ISF et sa condition de parvenu. Sur le papier, il est l'anti-matière du NS qui parle d'augmentation du pouvoir d'achat et du respect du travail. Mais tous deux attaquent les petites gens. Est-il seulement pensable que le PS garde sous silence les arrêtés de la CJCE (Cour de Justice Européenne) au sujet de l'attaque en règle contre les Travailleurs à partir des affaires Laval Viking Rüffert et Partneri. Le PS accèpte donc maintenant toute forme de chute sociale, ici avec les retraites, là avec le démantèlement du Code du Travail et de 50% des Prud'homme... et tout ceci pour ne pas faire de vagues et s'assurer qq sièges dans les municipales. Tout agissement du Ps est à présent criminogène envers la démocratie et les petites-gens. La schizophrénie nationale de quelques vrais hommes de gauche du terrain dans ces élections M et le Ps bérésinaque ne peut plus rien produire qui renversera la vague de l'étouffement. Nous allons vers l'écroulement.Tous ceux qui ne se soulèvent pas contre cette haine systémique envers les petites sont acteurs de la comprommission universelle. Tant que nos députés ne se révoltent pas, tant qu'ils n'occupent pas le PAF et les sphères médiales, ils sont des collabos.Un jour ou l'autre, les gueueles noires vont se soulever, et la "gauche" ne sera même pas capable de récupérer le mouvement. Elle sera la cible. Ce sera le NS qui établira un couvre-feu avec ses amis du SAC. Ce sera lui qui s'imposera comme le sauveur du pays. Il a commencé ce trend lors de la contre-manifestation qui a clot mai 68. C'est ça le bussines plan du NS, le transfert définitif des richesses, des savoirs et des pouvoirs, pour le compte de la droite natie, et avec l'aide de la gauche d'active ou de réserve.