FRAUDE ELECTORALE : LA MORALE DANS LES CHAUSSETTES !

Publié le par RS21

Chaussettes.jpg

A hurler de rire ou à pleurer de désespoir sur la nature humaine : c'est au choix !

Comment peut-on imaginer qu'en 2008, lors d'une élection municipale à Perpignan (centre du monde comme chacun le sait...), un Président (UMP) de bureau de vote (bureau de vote nommé « Léon BLUM », ça ne s'invente pas !) dissimule des bulletins et des enveloppes dans sa chaussette droite, avec pour but évident, de bourrer les urnes ! en déclarant, cependant, les avoir stockés à cet endroit « pour ne pas les égarer pendant le dépouillement ».Chacun sait qu'il est tout à fait habituel, de glisser des « trucs » dans ses chaussettes pour ne pas les perdre, c'est bien connu !

Cette histoire qui ne « sent pas bon », (et c'est de circonstance), est une belle illustration de certaines méthodes pour conserver des fiefs électoraux. Elle n'a pas empêché le maire sortant UMP d'annoncer sa victoire à grand fracas. Il ne doute de rien : quoiqu'il en soit, aucune morale dans la chaussette !

Il est juste et opportun de s'interroger alors sur les valeurs que véhiculent de tels actes ? Ils révèlent pour le moins une attitude anti-démocratique minable qui n'est pas faite pour encourager les citoyens qui se sentent inutiles au destin de la société et qui renoncent à voter.

Nul doute que le sénateur Maire (sortant) ARDHUY, dont je ne doute pas une seule seconde qu’il est la victime de mauvaises habitudes d’électrons libres de son entourage (tout comme Monsieur Tiberi à Paris certainement ;-) ) se posera en véritable démocrate en convoquant une nouvelle fois les électeurs pour se faire élire régulièrement. Un peu de courage et d’audace ne peuvent que conforter celui qui en est à l’origine et ce avant qu'on ne puisse conclure que l'UMP est un parti de tricheurs !

Publié dans BREVES

Commenter cet article

Christine 19/03/2008 13:01

Merci Isabelle  pour toutes ces précisions fort intéressantes. Je n'avais pas connaissance de l'année supplémentaire à subir avec Alduy de Père en Fils !!

Frédéric 19/03/2008 10:58

Pierre Joxe avait raison, c'est à ses chaussettes que l'on reconnait l'honnête homme.

Thomas Rudolf 19/03/2008 10:23

@ comment 5:.../... un exemple de notre ochlocratie

Isabelle Girard 19/03/2008 09:38

A noter que le nom du maire n'est pas Ardhui mais Alduy.Le gars qui a tripoté ses chaussettes trinquera certainement côté pénal (il encourt 5 ans). Mais on a noté la précipitation des autorités locales (président de la commission de contrôle des élections) pour ordonner de reprendre le dépouillement du bureau de vote contesté puis pour annoncer les résultats finaux, comme si de rien n'était. On a noté aussi le refus du préfet de recevoir une délégation de la liste de gauche pendant la manif qui a suivi cette infâmie. Evidemment, dès le lendemain, l'Indépendant (puissance médiatique locale) s'est empressé de suivre: les résultats sont proclamés, la droite a gagné,  et les incidents ne furent que des incidents sans grande importance. D'ici à ce que des nervis cassent quelques vitrines lors des prochaines manifs, il n'y a pas loin...Des recours seront déposés, mais en attendant, sauf nouveau développement entraînant une autre élection sous contrôle sérieux (provoquée par une pression médiatique ?) on risque de se taper au moins un an (jusqu'au passage en Conseil d'Etat) de plus du règne de la famille Alduy qui dure depuis 50 ans sur Perpignan.

christine RS21 19/03/2008 08:51

Ah oui Thomas, bien d'accord avec toi : personne n'en parle de ce redécoupage électoral mais lesréveils seront douloureux !