I HAVE A DREAM................

Publié le par RS21


Martin Luther King I have a dream (sous-titres français)


Il y a 40 ans, le leader américain du mouvement pour les droits civiques, Martin Luther King Jr., est abattu sur le balcon d’un hôtel à Memphis. Il n’avait que 39 ans. Quelques heures plus tôt, il concluait son dernier discours en disant : « Je n'irais peut-être pas là-bas avec vous. Mais je veux que vous sachiez ce soir, que nous, en tant que peuple, nous atteindrons la terre promise. »
Malheureusement, 40 ans plus tard, les Afro-américains sont souvent encore embourbés dans la pauvreté et sont exclus du large cercle des privilèges américains. Les noirs pauvres continuent d’être pauvres, les luttes économiques subsistent et  les noirs pauvres continuent d’avoir besoin d’un plaidoyer pour plus de justice raciale, de transcendance sociale et pour aller vers une vision plus grande et majestueuse.
40 ans après sa mort, Barack Obama candidat à l'élection présidentielle  fait encore appel au message de King et prouve ainsi l’échec de l’Amérique à atteindre ses objectifs.


Yes We Can Obama Song


Alors hope that "Yes,  they can................."

Commenter cet article

jpp 09/04/2008 20:01

Merci pour ces 2 splendides documents, c'est la première fois que j'entendais un discours de Martin luther King.

Thomas Rudolf 07/04/2008 23:07

sylvie 07/04/2008 21:04

Merci pour ce beau discours, Christine.

jpp 07/04/2008 16:28

En envoyant ses soldats en Afghanistan la France n'est-elle pas en train de faire comme les USA pour booster son économie?En Irak il y avait du pétrole à piquer mais en afghanistan ce ne sont que des tas de cailloux!!!Maudite soit la guerre!

Thomas Rudolf 07/04/2008 06:31


Je me souviens de Katrina, 2005, et de la crue du Mississipi
dans lequel flottaient de 700 à 800 noirs américains noyés.
 
Avec une telle incapacité à gérer ses propres problèmes ce
pays était alors allé détruire l'Irak pour du pétrole et pour boooster sa propre
industrie de guerre, du Keynes de la mort. Seule recette patente que savent
exécuter les américains
 
Le cataclysme des subprimes à venir conduira ce pays à aller
casser de l'Iran pour provoquer le maintien de sa propre demande intérieure en
boostant les "besoins" militaro-industriels US.
 
Quand le cow-boy est fâché, il tire au plafond, er schiesst
in 'd plafond, wann er wiedi ésch, comme on dit en alsacien (très influencé
par Karl May).J'ai lu cet été dernier dans le Scotsman et ds l'Irish
Times que ni O'Bama ni la supléante de la Monika L ne changeront quoi que ce
soit dans la politique d'intervention extérieure des USA. Je pense m^me, comme
dit plus haut, que la grande crise viendra des states, mais que la historische
Korrektur viendra de l'Europe des peuples, pas de
Bruxelle/Strasbourg.
______________________________I have a dream since 1989...