LES EMEUTES DE LA FAIM

Publié le par RS21

 

Aujourd'hui, près de 800 millions d'êtres humains ne mangent pas à leur faim.

En Amérique Centrale et Latine, en Afrique, en Asie, partout les émeutes de la faim ont commencé. Si la hausse des prix alimentaires étrangle le consommateur français, elle provoque des émeutes de la faim dans les pays pauvres. On ose à peine y croire ! 
Des responsables du Programme alimentaire mondial de l’ONU (PAM) viennent d’annoncer « l’apparition d’une nouvelle zone de famine dans le secteur en voie de développement, où même les classes moyennes et les populations urbaines sont écartées des marchés de la nourriture par la hausse des prix »
Dans certains pays, les gens ont dû réduire leur ration de 3 à 1 repas par jour. Cette année, les pays pauvres devront payer 35% plus cher leur facture de céréales importées.
En cause notamment, la  destruction systématique des agricultures vivrières, la mode du bio-carburant, la modification du climat mais aussi  la spéculation pure et simple sur les produits agricoles dans les Bourses des matières premières et l’orientation par les gestionnaires de fortune de leurs clients vers l’investissement dans les produits agricoles, autrement plus sûrs que les « subprimes » ! Enfin, l’incapacité des gouvernements à intervenir sur les marchés pour faire baisser les prix, l’idéologie néo-libérale les ayant pratiquement conduits à éliminer leurs stocks. Ainsi, les stocks de céréales de l’UE seraient passés de 14 à 1 million de tonnes en un an.
Dans « l’Afrique Noire est mal partie » en1962, René Dumont conseillait aux Africains de cultiver d’abord de quoi se nourrir et de planter du « bois de chauffe » autour des villages. On l’a traité de néocolonialiste et les élites africaines nouvellement au pouvoir ont superbement ignoré ses propos….
Rien de nouveau sous le soleil, le quart de la planète continue d’en affamer les trois quarts ! Et il se trouve encore de savants économistes et des politiciens pour nous dire qu'il n'y a rien de meilleur que le capitalisme libéral et démocratique ! Ah Vraiment ?
Les agronomes l’assurent : la planète peut doubler ses productions pour alimenter les 9 milliards de Terriens en 2050. A condition d’investir, d’innover, de réguler, de réfléchir et surtout de le vouloir !
Et ça, c’est pas gagné…..

Publié dans INTERNATIONAL

Commenter cet article

charlec 08/05/2008 18:35

Vou sn'en avez pas marre d'entendre toujours le meme discours celà fait au moins 40 ans que la lutte pour la faim dans le monde existe qu'avons nous fait des oups faims pontuel et apres on se lamente C4EST UN PROBLEME DE TOUS LES JOURS

charlec 04/05/2008 21:41

un exemple un agriculteur mettant ses etrres en jacheres  ceux si rapportant un certain mago Il faisait des stages et travaillait comme salaries ? alors meme le  smig ,voir meme le RMI lui suffisait Papa etant ne avant lui??? chercher l'erreur ?

dominique 04/05/2008 21:07

la guerre de la afim commence, et malheureusement, hier Rigoberta Menchu Tum nous rappelait à Mont de Marsan que c'est la guerre de l'Eau qui nous attend, et le déplacement inévitable des populations...

yvette 04/05/2008 18:06

C'est comme dit Thomas. Il faut le dire, le répéter partout. Nath, j'ai voté contre cette Europe là, beaucoup d'autres aussi, la majorité et pas seulement en France plus tous les européens auxquels on n'a pas demandé leur avis, ça sert à rien. Alors pétitionner? et où ils les prennent les fonds d'urgence? dans la poche de ceux qui profitent de tout cela?, je ne crois pas, dans la tienne et la mienne pour augmenter leurs profits... Tant qu'il me reste un peu de sous donc le moyen de choisir je crois au boycott, mais contre qui ou quoi?

enzo d'aviolo 03/05/2008 16:41

"Enfin, l’incapacité des gouvernements à intervenir sur les marchés pour faire baisser les prix, l’idéologie néo-libérale les ayant pratiquement conduits à éliminer leurs stocks."ne pas intervenir, c'est la base même de cette idéologie qui range les politiques le rang des incapables, des inutiles....enfin surtout quand ça les arrange.