Sortie officielle de "La grande manipulation" d’Olivier BONNET

Publié le par RS21

 


Bon Anniversaire Monsieur SARKOZY !!!!

 

 

Commenter cet article

Thomas Rudolf 07/05/2008 05:29

relis ta phrase de Gandhi dans le template de ton
blog.critiquer est une soumission, un calque sémantique posé
délibérément et par lâcheté sur son adversaire. critiquer n'est qu'une attitude
réactionnaire qui prend naissance chez son adversaire. critiquer n'est pas une
force de vie.

mon ennemi est celui qui abandonne les petites gens.
L'adversaire ne fait que son boulot. La vie de la gauche ne doit se trouver que
dans la détresse des petites-gens. Donc les "révolutionnaires" et les "anti" et
les "plus-de" sont mes ennemis qui ne vivent que d'eux-mêmes, de leur lubies, de
leurs bibles qu'ils effeuillent sans fin de leur doigt entrainé.

les problèmes des solidarités locales et globales sont
simples, le programme est simple si on le veut, l'action politique de
régularisation des moteurs économiques déviants et déprédateurs est simple si on
la veut.


au ps et dans les autres gauches séculières on se bavarde au
rythme du goupillon qui sert de métronome. Les responsabilités
s'accumulent.

Christine 06/05/2008 22:23

Je vais essayer de tirer les leçons de ce que tu dis Thomas... Mais bon, ne pas tirer à boulets rouges contre Sarkozy, t'avoueras que parfois, c'est très compliqué et tellement tentant...

Thomas Rudolf 06/05/2008 16:49

Je continue à répéter que pour moi NS n'est rien
d'autre qu'une chimère construite par la vacuité abyssale de la gauche et par
l'adhésion des électeurs aux élections P qui s'est confirmée aux élections L,
bien que nous sachions qu'en voix la "gauche" et son clergé séculier était plus
nombreuse que l'UMP et bien que nous sachions que les découpages Pasqua
fabriquent toujours dans le même sens une majorité et bien que le Conseil
Constitutionnel l'aie souvent dénoncé.Tous ceux qui cherchent en NS un
ennemi participent à l'ochlocratie et à la compromission universelle. Il
faut rayonner par ses valeurs, fédérer par des convictions qui tiennent le pavé
et les bureaux de négociation, travailler à la Gauche et ne jamais vociférer
comme le sacristain de solfé, pourpre et laqué de ses propres
postillons.La fatuité du clergé séculier de solfé qui surfe sur le
moindre des couacs de NS et de son aréopage bling-bling me désole et me laisse
penser à des gens sans inspirations, des réactionnaires, qui ne savent vivre que
par ce que l'autre enfonce son goupillon de travers. Get up, stand up, for your
mind, putain de bordel. On a l'impression que 68 ne vous a rien appris