CES SOCIALISTES QUI APPROUVENT LA REFORME CONSTITUTIONNELLE !

Publié le par RS21



Ces dix-sept là  ont encore, contre l’avis de leur parti (en l’occurence le PS) publié une tribune dans le journal Le Monde, et pire, tranquillement et manifestement sans remord, approuvé une réforme constitutionnelle présentée par Sarkozy and Co..
Argument avancé :  « cette révision est un progrès important que l'on ne doit pas laisser tomber même s'il est imparfaite » : argument qui  me paraît irrecevable ! Il y a peut-être quelques améliorations, à la marge,  mais rien qui ne changera la face de la France voire pire………… Comment pourrait-il en être autrement compte tenu de l’ origine politique de cette loi  ?  
Encore une bien mauvaise façon de s’y prendre pour reconquérir la confiance des électeurs ! Manque de crédibilité, comme d’habitude et bataille d’égo, encore : ils sont prêts à tout et n’importe quoi pour exister ! Prêts même à admettre qu’il  est normal que le Sénat ne puisse connaître l'alternance et que le temps de parole du président de la république ne soit pas comptabilisé ?
Alors pour qu’on ne les oublie pas, à l’instar de ceux qui ont voté pour la révision constitutionnelle  à Versailles (souvenez-vous !) :

  • Patricia Adam, députée du Finistère;
  • Patrick Bloche, député de Paris;
  • Jean-Christophe Cambadélis, député de Paris;
  • Christophe Caresche, député de Paris;
  • René Dosière, député de l'Aisne;
  • Paul Giacobbi, député de Haute-Corse;
  • Guillaume Garot, député de la Mayenne;
  • Jean-Patrick Gille, député d'Indre-et-Loire;
  • Gaëtan Gorce, député de la Nièvre;
  • Danièle Hoffman-Rispal, députée de Paris;
  • Jean-Marie Le Guen, député de Paris;
  • Armand Jung, député du Bas-Rhin;
  • Sandrine Mazetier, députée de Paris;
  • Didier Migaud, député de l'Isère;
  • Dominique Raimbourg, député de Loire-Atlantique;
  • Jean-Jacques Urvoas, député du Finistère;
  • Manuel Valls, député de l'Essonne.

Six députés parisiens, rien que ça ! et aussi le bourguignon Gaëtan Gorce, sans oublier évidemment Manuel Valls (je militerais bien pour qu’il prenne sa carte à l’UMP) Etonnant, cependant  de Didier Migaud  ??
Favorable à la Convention pour la 6ème République, c'est dire si je tiens à un changement de nos institutions. Il me semble justement, que cette réforme fait semblant de moderniser la 5e République, sans toucher à l'essentiel. Je ne souhaiterais pas donner l'impression d'être obtus et sectaire, mais je profite de l’occasion pour dénoncer quelques mesures : en l'occurrence le choix sur le mode d'élection des sénateurs et sur le pluralisme dans l'expression dans les médias (prise en compte du temps de parole du Président, qui actuellement n'est nullement décompté). Pas grand chose sur le non-cumul des mandats pour les parlementaires, qui permettrait une autre organisation du temps de travail des députés, et donc une revalorisation conséquente du pouvoir législatif.
Et, nulle part le mot parité, ou meilleure représentation des femmes, dans les différentes instances politiques. Refus aussi pour le droit de vote des résidents étrangers.
Bref…… pendant ce temps là, 17 députés socialistes  amusent leurs égo comme des petits fous et moi adhérente du PS, j’ai  la gueule de bois au réveil sans même avoir picolé !!

 

Publié dans CONGRES PS 2008

Commenter cet article

dominique 01/06/2008 15:05

tout cela n'étonne personne...hélas...on aide Sarko quand il faut, on le liasse démanteler la fonction publique tranquille, la sécu, retranquille et pendant ce temps on s'engouffre derrière les conneries de presse de ce qu'on va bientôt appeler "l'affaire de la vierge de Lille", qui ne l'était pas...et tant mieux...et qu'on casse plein de mariages.....plus on en casser , moins elles y seront soumises..

Thomas Rudolf 28/05/2008 13:07

Il ne se passe plus un jour où l'on observe cette équation:La droite fait son boulot / la gauche dénie les petites gens.Mon ennemi sera toujours le traitre. Le PS en est à la tête.

yvette 28/05/2008 11:01

On nage en pleine confusion intellectuelle, y en a même qui confonde liberté et libéralisme. Quand j'étais petite on m'a appris que ma liberté s'arrêtait à celle du voisin et même que c'est pour çà qu'on avait inventé les règles, sinon y avait plus de liberté mais le droit du plus fort donc éducation à la cantine des bébés si je veux pas que le copain crache dans ma soupe je crache pas dans la sienne même si j'ai très envie donc défense de cracher dans la soupe comme çà tout le monde est libre de manger tranquille. Oublié tout çà, l'exemple vient d'en haut, libéralisme ultra, je fais ce que je veux, je fais semblant de donner des petites miettes aux autres et tant pis pour eux s'il sont trop bêtes pour voir l'entourloupe et même ils gardent le droit de rêver d'être calife à la place du calife et s'ils n'y arrivent pas c'est qu'ils sont faibles (ou qu'ils "zen ont pas"). C'est actuellement un vent qui souffle très fort sur Paris (normal c'est le vent d'ouest (qui fait que les beaux quartiers se sont installés par là pour pas que les fumées des usines aillent sur les beaux hôtels particuliers, remarquez aussi que le génie de la Bastille va conquérant vers le pouvoir et montre ses fesses au peuple). Voilà comme les gens crient dans les manifs "de cette société là, on n'en veut pas". Résistons!.

fmds21 28/05/2008 08:34

Christine nous sommes loin de la VIème République. Le but de cette mascarade de réforme constitutionnelle est de renforcer et instaurer un régime présidentiel. Mais il s'agit de bien plus que cela avec le droit de dissolution que garde le président il s'agit d'instituer un régime monarchique ou bonapartiste absolu. Il y a longtemps que les socialistes que tu mentionnes ont oublié ou se serve du terme pour soutenir Sarko leur rêve participer avec lui à la grande régression sociale. Alain