LETTRE AU 1ER SECRETAIRE DU PS FRANCOIS HOLLANDE

Publié le par RS21

Merci à nos camarades Guillaume TOURNAT (ex RM86) et Aurélien TRICOT de nous avoir fait parvenir la lettre qu'ils ont envoyé au 1er secrétaire du parti socialiste François HOLLANDE pour demander l'exclusion de Georges FRECHE

Monsieur François Hollande
Premier Secretaire du Parti Socialiste


Monsieur le Premier Secrétaire

Voici plusieurs semaines G. Frêche, Président de la région(ô combien symbolique de notre combat à l'égard du Front national) Languedoc Roussillon, après avoir déclaré que les Harkis étaient des sous-hommes, s'en prenait aux joueurs Noirs de l'Equipe de France de football dans un procès en illégitimité nationale.
Les propos racistes dans un cas comme dans l'autre n'ont pas à être démontrés tant la rhétorique utilisée est édifiante et rappelle à nos oreilles une petite musique que le Front National aurait pu composer ou en tous cas n'aurait pas renié.
Bien évidemment, nous avons enregistré les condamnations de nombre de responsables socialistes, mais celles-ci résonnaient comme des pétitions de principe sans conséquences immédiates réelles pour le multirécidiviste G. Frêche.
Quand de surcroît à l'occasion des propos racistes de P. Sévran, certains socialistes lui ont témoigné leur amitié indéfectible...(sic)... et que d'autres ont condamné tout aussi fermement, nous n'avons pas pu nous empêcher, de penser que les seconds auraient été un peu sincères, si le nécessaire avait d'ores et déjà été fait dans nos rangs s'agissant de G. Frêche.
Or pour celui qu'il faut bien appeler le condottiere Frêche puisqu'il s'aventure sans scrupules dans l'idéologie du Front National, certainement désormais devenue la sienne, le parti socialiste semble vouloir suivre une procédure ordinaire, dans le cadre de la commission des conflits, alors même que nous avons tous considéré que ces propos étaient inacceptables, intolérables et indignes d'un socialiste.
M le Premier Secrétaire, si notre indignation est sincère et grave, et votre réprobation réelle, la procédure d'exclusion à l'égard de G. Frêche doit être extraordinaire afin que notre réponse soit à la hauteur de l'infamie ainsi faite aux Harkis et aux Noirs et que l'opprobre jeté sur nous soit lavé.
M le Premier Secrétaire, la demande des quelques 600 citoyens militants et sympathisants, signataires de notre pétition
www.contreleracisme.org est relativement simple : nous demandons l'exclusion immédiate de cet homme du parti socialiste et nous vous demandons d'obtenir la démission des ses mandats locaux puisque gagnés sous notre bannière. Ainsi sera t - il libre de rejoindre ceux qui pensent comme lui et ils sont légion parmi les cadres du Front National et nous, nous pourrons retrouver notre honneur de Socialistes et de Républicains. Espérant vivement que vous ferez rapidement droit à notre demande, nous vous adressons nos salutations socialistes et républicaines.

Pour www.contreleracisme.org

Aurélien Tricot
Guillaume Tournat

Publié dans RENOVATION SOCIALISTE

Commenter cet article

genifer 22/12/2006 09:52

La CNC se tiendra le 27 janvier  toute la journèe.
 
Il y a encore une autre pétition EXCLUONS FRECHE;

Lydia PIQUET 22/12/2006 08:59

Je n'ai pas modifié mon nom..... , je ne suis plus à RM86.

Lydia RM86 21/12/2006 11:42

Pour information le NPS a aussi sa pétition et 1581 ont déjà signé un appel qui va dans le même sens.
Cela suffira -t-il pour que notre BN du PS prenne une décision ?
ou
Resteront-ils encore une fois dans la surdité et  ne voudront pas entendre ceux  qui croient encore que le PS a des valeurs humanistes et républicaines ?
A suivre...

Pierre 21/12/2006 10:08

Motion de la Fédération de Savoie (unanimité du bureau fédéral.)
Lors de sa réunion du vendredi 1er décembre 2006, le Conseil fédéral de la Fédération de Savoie a condamné à l'unanimité les propos tenus par Georges Frèche.
Suite à ce comportement inqualifiable et rénouvelé, la Fédération de Savoie souhaité que la Commission Nationale des Conflits se prononce très rapidement dans le sens de son exclusion définitive du Parti Socialiste.
Elle invite également le Premier secrétaire du PS à demander aux conseillers régionaux de Languedoc-Roussillon et aux conseillers d'agglomération de Motnpellier de ne plus soutenir Georges Frêche dans ses fonctions exécutives.
Les membres de la Fédération de Savoie pensent en effet qu'un tel comportement est d'une part préjudiciable au PS, d'autre part indigne d'un adhérent du PS.
Ce comportement doit être ferment sanctionné pour ne pas laisser douter des valeurs défendues par le PS.
Le Premier secrétaire fédéral,
Hugues Manouvrier.

Pierre 21/12/2006 10:07




 

Motion de la Fédération de Savoie
Lors de sa réunion du vendredi 1er décembre 2006, le Conseil fédéral de la Fédération de Savoie a condamné à l'unanimité les propos tenus par Georges Frèche.
Suite à ce comportement inqualifiable et rénouvelé, la Fédération de Savoie souhaité que la Commission Nationale des Conflits se prononce très rapidement dans le sens de son exclusion définitive du Parti Socialiste.
(Elle invite également le Premier secrétaire du PS à demander aux conseillers régionaux de Languedoc-Roussillon et aux conseillers d'agglomération de Motnpellier de ne plus soutenir Georges Frêche dans ses fonctions exécutives.)
Les membres de la Fédération de Savoie pensent en effet qu'un tel comportement est d'une part préjudiciable au PS, d'autre part indigne d'un adhérent du PS.
Ce comportement doit être ferment sanctionné pour ne pas laisser douter des valeurs défendues par le PS.
Le Premier secrétaire fédéral,
Hugues Manouvrier.