RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE : YAKA FAUCON

Publié le par RS21

La grande semaine du réchauffement climatique vient de s’achever ! Conclusions alarmantes (comme disent toujours les experts et les médias !) :

1)       Démonstration a été faite que les raisons du réchauffement climatique sont bien dues aux activités de l’homme (à 90 %). Et oui, il a fallu réunir tous les plus brillants cerveaux environnementaux de la planète pour arriver à cette brillante conclusion.

2)       Que tout le monde prend bien la mesure du problème (même les candidats à la présidentielle française ont signé « le Pacte écologique » !)

3)       Qu’il y a trois solutions fondamentales pour résoudre le problème : a) la solution institutionnelle, b) les solutions technologiques, c) les solutions comportementales. Quand on a découvert ça : la belle affaire !

Alarmantes les conclusions, c’est le moins que l’on puisse dire :

-          augmentation de la température de 1,1 degrés à 6,4 degrés (l’amplitude n’étant encore pas connue exactement)

-          accroissement des canicules et vague de chaleur, cyclones tropicaux plus intenses, éléments de fortes précipitations plus importants…

-          fonte des glaces (notamment du Groenland) entraînant une élévation du niveau de la mer entre 0,18 et 0,59 mètre d'ici 2100.   

Solutions préconisées (je vous les donne en mille)  : « il faut une vaste mobilisation internationale de la Conférence pour une gouvernance écologique mondiale. » Sous-entendu, il faut créer un machin genre énième organisation mondiale qui elle-même créera de commissions et des sous-commissions pour préparer une réunion ultérieure. C’est le troisième rapport depuis la création du GIEC : un en 1990, un en 1995 et le dernier, celui-ci en 2007. A ce rythme là, le réchauffement climatique a effectivement des beaux jours devant lui !!

Bref  conclusion finale  : Yaka faucon !!

Commenter cet article

brigetoun ou brigitte celerier 08/02/2007 17:55

ce  ,pourrait être une bonne chose si l'OMC n'était pas hors ONU et ne primait pas dans les faits déjà sur l'OIT et l'ONS dans la plupart des cas. Parce que si tout le monde semble persuadé, les décisions vont plutôt vers la recherche de nouvelles sources d'énergie fossile ou la limitation de leur prix et tant pis pour la suite tant pour leur tarrissement que pour l'environement

enzo d'aviolo 08/02/2007 14:55

C'est vrai qu'on aurait pas perdu déjà plus de 15 ans si cela avait été misen place en 1990!
Mais perso, je ne vois pas d'autres solutions efficaces, malheureusement.

Christine RS21 08/02/2007 12:43

D'accord Enzo sur la vigilance mondiale mais bonjour les délais !!!

enzo d'aviolo 08/02/2007 08:44

Pour une fois, j'ai bien aimé la proposition de Chirac de créer un ONU de l'environnement avec des pouvoirs contraignants. Prendre le problème au niveau mondial est la seule condition pour lutter efficacement contre le rechauffement climatique.
Le reste, c'est de l'occupation d'écolo ou une aiguille dans une botte de foin.