LA REPUBLIQUE LAIQUE VUE PAR SARKOZY !

Publié le par RS21

SARKOZY a décidé d’accorder un privilège à l’option religieuse, affirmer vouloir l’égalité des religions entre elles et c’est, selon lui, pour cette raison qu’il envisage de construire sur les fonds publics des lieux de culte, (notamment pour permettre aux citoyens de confession musulmane de pratiquer leur religion). Dans ce cas, force est de constater qu’il ne souhaite donc pas seulement « toiletter » selon ses propres termes, la loi de 1905, mais bien plutôt l’abolir définitivement ! Car promouvoir le financement des lieux de culte par l’Etat revient ni plus ni moins à supprimer l’article 2, fondement même de la Loi de 1905 :

« La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte".

La religion n'est pas un service public, comme l‘éducation, la culture ou la santé. Elle n'engage que les fidèles et le budget de l‘Etat, constitué par les impôts payés par des athées autant que par des croyants, n'a donc pas à financer les cultes, pas plus qu'elle n'aurait à financer, dans ce cas, la diffusion de l'athéisme ou de l‘humanisme, ou de la libre pensée ou de la Franc-maçonnerie etc…

Il apparaît évident que l‘Etat est déjà suffisamment endetté et trop pauvre pour parvenir à financer les finalités sociales des services publics qui concernent tous les citoyens. Or, l’Etat serait donc selon lui assez riche pour financer l'option religieuse, qui pourtant n'en concerne que certains. Cette idée est tout à fait intolérable !

La République n'est pas une juxtaposition de communautés particulières. Il n'y a pas en France cinq millions de "musulmans", mais cinq millions de personnes issues de l'immigration maghrébine ou turque, très diverses dans leurs choix spirituels. Seule une minorité d'entre elles fréquente la mosquée, la majeure partie faisant de la religion une affaire privée. Dès lors, la République ne doit pas renoncer à la laïcité pour satisfaire cette minorité, mais concentrer les deniers publics sur la redistribution au service de la gratuité des soins, le logement, l’emploi, l’éducation, la culture qui concernent tous les hommes, sans distinction de nationalité ou de choix spirituels ?

Alors quelle égalité souhaite-t-il promouvoir ? L’égalité des religions entre elles ? Mais par ses déclarations c’est bien encore une fois la discrimination et le communautarisme dont il fait la promotion !

Ne pas se tromper de combat : en République, seul l'intérêt général, commun à tous, portant sur les biens et besoins de portée universelle, mérite financement public !

 

Publié dans PRESIDENTIELLES 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

brigetoun ou brigitte celerier 26/02/2007 12:39

que voulez vous le cher homme ne se consolera jamais de ne pas être né américain. Est-ce une raison suffisante pour en faire un président de la France ?

jpp 26/02/2007 12:03

D'après la Fédération Nationale de la Libre Pensée, c'est 10 milliards d'euros par an que la République française dite laïque donne à la religion catholique : financement du concordat Alsace-Moselle, financement des établissements privé catholiques sous contrat dont une partie des profs sont payés par l'état, fiancement par les collectivités territoriales du maintien en l'état des établissements privés cathos... 

Thomas Rudolf 25/02/2007 07:32

L'Etat n'est pas trop endetté et n'est pas trop pauvre. Il faut sortir de ce mythe de l'endettement qui se veut légitimer l'engagement de l'Etat de tous les services régaliens._____________________________Il ne faut pas non plus se voiler la face et il faut avoir un oeil très vigilant sur l'origine des fonds de financement des lieux de culte et des autres activités "associatives et culturelles" pilotées au nom de toute religion.La République a le devoir de garantir la liberté et les chances, mais elle a aussi le devoir de garantir et de protéger les citoyens d'ingérances très douteuses - au nom de religions - dont l'objectif n'est pas obligatoirement conforme à notre Constitution.J'espère que sur ce site on ne fera plus d'articles sans mettre toujours en // ces réalités.

fmds21 25/02/2007 07:06

Cela fait parti de sa culture ultra libérale qui vise à favoriser le communautarisme. C'est son crédo depuis longtemps. Comme quoi lorsque les libéraux veulent trouver de l'argent ils le trouvent. Nous devons donc être très vigilant sur la laïcité. Alain Piegay

anarchange 25/02/2007 04:06

Cela fait déjà au moins deux ans qu'il a fait tomber le masque là dessus.Ce n'est pas nouveau, c'est toujours aussi catastrophique par contre.